Quelles sont les chances de succès ?

Le taux de réussite d’une PMA sont variables selon la technique choisie et l’âge des personnes.

Selon l’agence de la biomédecine, 24 839 enfants sont nés grâce à la procréation médicale assistée en 2015. Parmi lesquelles, 36 % (8949 enfants) sont issu d’une FIV par ICSI et 17,3 % (4304 enfants) d’une FIV conventionnelle.

Toujours selon l’agence de la biomédecine le taux d’accouchement issu d’un transfert d’embryon atteint :

– 20 % pour une FIV conventionnelle.

– 20,7 % pour une FIV par ICSI.

– 19,5 % pour une FIV avec don de sperme.

– 20,3 % pour une FIV par ICSI, avec don de sperme.

– 21,7 % pour une FIV avec don d’ovocyte.

– 22,1 % pour une FIV par ICSI, avec don d’ovocyte.

Une femme a donc 1 chance sur 4 de tomber enceinte après un transfert d’embryon.

Mais des facteurs peuvent influencer les chances de réussite comme :

– le facteur âge, en effet le taux de grossesse lors d’une FIV varie en grande partie selon l’âge :

– 25 %  de réussite avant 37 ans.

– 12 % de succès à 38 ans.

– 9 % de réussite à 40 ans.

– 5 à 6 %  de succès après 42 ans.

38 ans est l’âge où le taux de réussite diminue considérablement.

 – Les facteurs physiques :

            – la baisse de la réserve ovarienne avec une AMH* inférieure à 1

            – une durée d’infertilité supérieure à 5 ans.

            – la présence d’un hydrosalpinx*, qui devra être enlevé.

Pour ou contre la PMA ? Live

  • Je suis pour !
    33% 1 / 3
  • Je suis contre !
    66% 2 / 3
  • Je n'ai pas d'opinion sur la PMA
    0% 0 / 3